Arnaque téléphone : Pascal le faux conseiller assurance habitation ou responsabilité civile.

PASCAL RE-ATTAQUE Il était là en 2015 ! Il revient en 2016 … sommairement déguisé : quelques variantes sur son numéro d’envoi, quelques autres sur celui que vous êtes censé rappeler, mais sa démarche, elle, reste intangible et son discours ne varie pas d’un iota.

 

« C’est Pascal, je vous appelle pour votre assurance habitation et responsabilité civile. Pourriez-vous me rappeler très vite, dans la demi-heure, au 0890033618 (ou 13, ou 12, ou 28). »

 

Evidemment, ce message est faux, tout autant que le prénom de votre conseiller (qui peut varier). Quant au numéro que vous êtes supposé appeler, il est bien évidemment surtaxé et ne correspond à aucun service. L’idée, encore une fois, consiste à vous faire croire à un problème urgent et à vous inciter à rappeler au plus vite un numéro payant.

Ce même message peut vous être délivré plusieurs fois par jour…

Les escrocs trouvent que vous n’êtes pas assez réactifs ! Alors, impatient d’entendre votre voix, Pascal vous harcèle deux ou trois fois, le même jour, avec exactement les mêmes mots, les mêmes intonations. Et pour cause : il s’agit d’un message enregistré !! Avec ce procédé, les arnaqueurs poussent le bouchon encore plus loin. C’est la première fois qu’une arnaque téléphonique, pour accentuer votre angoisse et vous pousser à vous faire avoir, appelle plusieurs fois la même victime potentielle dans la journée.

S’il doit vous joindre, votre vrai conseiller n’appellera jamais en masqué et déclinera précisément son identité !

Vous êtes perplexe. Habituellement votre assureur vous contacte par mail ou par courrier. S’il se trouve dans l’obligation de vous téléphoner, il s’empresse de décliner son nom, son prénom et l’identité de l’agence qui vous assure, et dans ce cas, le numéro qui s’affiche correspond à celui de la Compagnie tel qu’il est mentionné sur votre contrat.

Tout autre numéro doit être considéré comme suspect et faire l’objet d’une enquête.

Que faire en cas d’arnaque ?

1/ Vérifiez auprès de « France-inverse.com » si d’autres internautes n’ont pas déja dénoncé ce numéro et consulter notre annuaire inversé pour savoir qui se cache derrière ce numéro pas familiers

2/ Si le numéro est effectivement une arnaque, informez « Info-escroqueries » au 0811020217 (coût d’un appel normal).

Si intrigué par cet appel vous avez donné suite, réagissez : déposez plainte au commissariat le plus près de chez vous et, muni de votre dépôt de plainte, contactez votre opérateur téléphonique : déontologiquement, tous les opérateurs remboursent lorsqu’il y a une attaque avérée (le dépôt de plainte prouve le sérieux de votre démarche). Dénoncez, partagez sur internet, c’est le meilleur moyen pour désamorcer ces pratiques frauduleuses et…peut-être un jour…les faire cesser définitivement.

L’arnaque à la lettre recommandée… égarée

A notre époque, où le mail prévaut, le courrier papier est souvent à considérer avec plus d’importance : facture, lettres bancaires, impots, amendes font que nous n’aimons pas avoir l’impression d’avoir égaré un courrier.  C’est précisément sur cette phobie que jouent les escrocs avec cette nouvelle arnaque, que nous avons baptisée : « L’arnaque à la lettre égarée ».

« Allo, nous avons une lettre (ou un recommandé) à votre nom qui semble égaré  » :

Vous recevez un banal coup de téléphone venant d’un numéro tout à fait ordinaire. L’interlocutrice, sur un ton désolée, a le regret de vous apprendre que « le courrier express qui vous était destiné a été égaré ». Pour le récupérer,, un seul recours : il vous faut contacter la Société Express Service (ou autre) au n° 0899… , et lui donner le numéro de référence du courrier que votre interlocutrice vous a communiqué.

Une lettre express, une lettre officielle, un recommandé ? Sans doute une administration qui vous rappelle à l’ordre, peut-être un impôt que vous avez omis de payer ou bien une contravention, un « hic » de toute façon !

 » Veuillez rappeler au 0899… »

Ayant le sens du devoir, vous appelez le numéro indiqué. Une dame s’exprimant en mauvais français vous répond dans des propos peu cohérents, confus, que vous tentez de comprendre…et l’appel s’éternise…mais vous n’avez toujours rien compris ! Elle vous met en attente, d’un interprète probablement, sauf si, soupçonneux, vous l’interrogez sur la soi-disante Société : là, elle raccroche et, heureusement pour vous, le compteur cesse de tourner

Car, vous l’avez compris, il s’agissait d’un n° surtaxé qui n’avait d’autre fonction que celle de vous soutirer de l’argent !

Les variantes :

Il existe de nombreuses variantes de cette arnaque :

– Le sms vous indiquant que vous avez reçu un recommandé et qui vous incite à composer un numéro surtaxé.
– Des appels téléphonique semblant provenir de votre bureau de poste qui vous demandent de rappeler un numéro surtaxé.

La poste à publié, à plusieurs reprises, des communiqués mettant en garde ses clients contre ces agissements frauduleux.

 

Contre-offensive :

  • Méfiance devant tout numéro non identifié, vérifier les commentaires des internautes sur france-inverse.com
  • Dans le cas d’un recommandé, vous trouverez toujours un avis de passage dans votre boite aux lettres.
  • Prévenir la plateforme 33700
  • Contacter  info-escroqueries au 08.11.02.02.17
  • Alerter tous les sites qui, comme le nôtre, dénoncent de tels agissements,
  • Et, bien entendu, en parler à vos amis, à vos proches  et sur vos réseaux sociaux.

ARNAQUE AUX FAUX SONDAGES

Votre boîte mail est envahie par des sociétés de sondages/enquêtes qui vous proposent , si vous donnez suite, de gagner des bons d’achat, des téléphones portables, ou même des euros.

Sondages qui seraient effectués sur la demande de grandes enseignes telles Ikea, Carrefour, Orange, Amazon, Migros et bien d’autres.

Méfiance, toutes ces sociétés ont été victimes de phishing et n’ont jamais initié les sondages/enquêtes qui vous sont annoncés.  Leur bonne renommée est exploitée par des escrocs pour s’accaparer vos coordonnées (tél. mail adresse) et alimenter les fichiers électroniques qui pourront dans un deuxième temps être revendus à des sociétés de marketing pour des campagnes publicitaires.

Vol de données personnelles et publicité mensongères

Non seulement il y a « vol » de données personnelles mais également « abus » pour publicité mensongère car, évidemment, vous ne recevrez jamais  ni argent, ni lot.

Autre danger : certains sondages envoient vers un 2ème numéro de téléphone qui vous redemande d’entrer  le votre sans vous préciser qu’en effectuant cette démarche, vous souscrivez automatiquement à un abonnement payant, service d’abonnement « musique » ou autre service que vous n’avez pas sollicité.

Repérer les faux sondages

Des signes qui ne trompent pas : Si d’un sondage à l’autre, l’en-tête diffère , la mise en page par contre est souvent identique quelle que soit la marque.  Comparez les offres : même présentation, mêmes fautes, mêmes caractères

Le faux sondage vous annonce que vous avez été sélectionné pour répondre à deux ou quatre questions, (suffisant pour obtenir vos coordonnées,) que vous avez gagné un tél. ou autre objet et vous renvoie sur une URL où pour avoir votre lot, vous devez payer les frais d’envoi, soit 1 euro ou moins : il vous suffit de payer par carte bancaire !!!

En France la grande majorité des jeux ou concours sont sans obligation d’achat et aucune entreprise respectant les règles en vigueur ne vous fera  payer des frais d’expédition pour envoyer un cadeau.

Avant de répondre à un sondage ou à une enquête, assurez-vous de l’authenticité du sondeur,  vérifiez sur facebook que l’enseigne n’a pas été usurpée et méfiez-vous des offres trop alléchantes.

 

Si vous diagnostiquez un faux sondage,

1)      signalez le au SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur internet.

2)      Informez l’entreprise qui a servi de prête nom et précisez l’URL sur laquelle vous êtes dirigé

Une fillette de 13 ans arnaquée par de faux participants des « marseillais »

Des escrocs, se faisant passer pour des participants de l’émission « Les marseillais » proposent à de jeunes fans de leur offrir un iPhone en les poussant à appeler un numéro de téléphone surtaxé.

Un faux participant des marseillais fait croire à ses abonnés instagram qu il va leur offrir un iphone

Jeanne, une fillette de 13 ans  habitant dans le Vaucluse est fan de l’émission  « Les marseillais » diffusée par W9 depuis 2012. Depuis son compte instagram, elle suit les comptes de ses « acteurs » de télé réalité préférés.  Elle s’abonne à plusieurs comptes sans se douter qu’un de ces comptes est faux. L’escroc se fait passer pour un des participants et attend patiemment d’obtenir un maximum d’abonné avant de lancer son arnaque.

Une fois que le « faux marseillais » a amassé assez de fans sur ces réseaux sociaux, il peut lancer tranquillement son arnaque.  Bénéficiant d’une aura auprès de suiveurs et s’adressant à un public essentiellement composé de jeunes filles, il leur propose de recevoir gratuitement un iPhone. Pour recevoir cet iPhone, il suffit de s’inscrire en appelant un numéro, qui bien sur, est fortement surtaxé ( le 0899638849 )

Cette arnaque est orchestrée par des escrocs qui n’ont rien à voir de près ni de loin avec la production ou les particpants de l’émission de téléréalité « Les marseillais »

Ce type de piège rappelle les arnaques au faux bon d’achat ou les arnaques au voyage gagné que nous avons dénoncés il y a quelques mois. L’idée est de pousser la victime à appeler un numéro surtaxé et à la faire rester le plus longtemps possible en lui posant une multitude de question. Tout le système est automatisé et il n’est pas possible de discuter avec un vrai interlocuteur.

Nous avons nous même appeler ce numéro pour voir et depuis quelques jours, il n y a même plus de séries, une fois l’appel déclenché, donc une fois que vous avez payé les 3 euros, il ne se passe plus rien.

Comment protéger ses enfants face à ses arnaques ?

Malheureusement, les opérateurs n’offrent pas de solutions pour bloquer les appels sortant vers des numéros surtaxés. Il existe quelques applications à télécharger mais elles ne sont pas toutes efficaces. La meilleure solution reste la sensibilisation et l’éducation.

Se voir offrir un bien (téléphone, bon d’achat, voyage etc.) de valeur marchande contre un appel vers un numéro commençant par 0899 ou un numéro à 4 chiffres n’existe pas. C’est dans 100% des cas, une arnaque. Si vous avez réellement gagné un voyage, la société qui vous l’offre vous appellera d’un téléphone fixe ou vous adressera un courrier.

Un service sérieux passant par un numéro surtaxé comme moyen de paiement (météo, annuaire inverse, pronostics hippiques) doit respecter des règles très précises : Affichage du tarif dans un cartouche de couleur ou affichage en clair du tarif dans un SMS et informations sur l’éditeur.

Que faire si mon enfant s’est fait avoir ?

Si votre enfant a été victime d’un de ces escrocs, vous pouvez dans un premier temps consulter la page consacrée au numéro incriminé sur notre site en le saisissant à cette page : http://www.france-inverse.com/annuaire-inverse/. Vous verrez ainsi si d’autres personnes ont été victimes du même numéro.

Découvrez gratuitement qui est l’éditeur de ce services surtaxé via l’annuaire inverse des numéros surtaxés de SVA+ :http://www.infosva.org

Dénoncez ce numéro sur la plateforme antispam de l’état : http://www.33700.fr

Essayez d’obtenir un remboursement auprès du service client de votre opérateur téléphonique.

L’arnaque au faux bon d’achat continue de faire des victimes

C’est l’arnaque téléphonique la plus à la mode en ce moment : une personne vous appelle et vous annonce que vous avez gagné un bon d’achat tres important dans une grosse enseigne. Puis elle vous indique que pour retirer vos gains il faut appeler un numéro soit disant gratuit qui s’avère en fait être fortement surtaxé !

 

Plus de 70 témoignages depuis le début du mois !

Si cette arnaque téléphonique au faux bon d’achat avait déja été relevée en 2016, elle bat son plein en ce mois de mars 2017. Depuis deux semaines les témoignages sont tres nombreux sur le site.

aminata13 sur le 0183758512

« Appel sur fixe me disant que j’ai gagné un bon d’achat de 2000 ? par tirage au sort. La personne me donne un numéro a rappeler. Ce numéro est un numéro surtaxé. Sentant le mauvais coup je n’ai pas décroché et j’ai bien fait. Sur internet ce numéro est dénoncé de multiples fois. »

Costa sur le 0895089179

le 7 mars 2017, j’ai été appelé par le 02 96 70 19 79 m’avisant que j’avais gagné un bon d’achat de 200? et que je devais confirmer mon gain en téléphonant au 08 95 08 91 49 qui est un numéro surtaxé. C’est une véritable arnaque. Bien sur je n’ai pas appelé mais je pense aux pauvres gens qui le font. J’ai signalé ces numéros de téléphone à BLOCTEL

ou encore

Jamet sur le 0899272881 |

Cela fait plusieurs fois que j’ai un appel d’un soit disant jeu ou j’ai gagné un chèque ou un bon d’achat selon les cas, de 2 000 euros, il provient ce numéros de téléphones différents, dans le dernier cas ça me renvoi sur Paris ; donc ces personnes me disent de joindre le n° 08 99 27 28 81afin de vérifier les coordonnées pour recevoir ce fameux gros lot sans bien sûr signaler que c’est un N° surtaxé.
Pour être sur, ils vous donnent un code et ce n° de tél et vous demandent de les répéter ! Bien sûr je ne rappel pas ce n° ; si vous ne le faites pas le lendemain ils vous rappellent pour vous demander pourquoi vous n’avez pas demandé votre lot, ils insistent à la limite de l’impolitesse : alors méfiance….

Déroulement de cette arnaque

Tout commence par une bonne nouvelle : vous recevez un appel d’une personne ( parfois un message vocal ou un SMS) vous annonçant que votre numéro à été tiré au sort et que vous êtes l’heureux gagnant d’un bon d’achat. Suivant les fois, il s’agit d’un bon d’achat chez Conforama, Carrefour, But, Auchan… Comme tout à chacun, vous êtes heureux de cette nouvelle et envisagez rapidement ce que vous allez pouvoir vous acheter avec cette somme. Votre interlocuteur continue de dérouler son  et vous explique comment bénéficier de votre cadeau :  » Vous devez joindre ce numéro, le 0899xxxxxx, afin que nos services vérifient vos coordonnées, ne vous inquiétez pas, dans le cadre de cet appel, ce numéro est gratuit » En fait de numéro gratuit, il s’agit d’un appel à 3€ ou à 0,80cts la minute.
Lorsque vous rappelez ce numéro, vous tombez sur un opérateur, dont le but va être de vous garder le plus longtemps possible au téléphone en vous mettant sur attente. Au final, 90% des gens raccrochent et les bons d’achat fictifs ne vous sont jamais adressés. Certaine personnes ont perdu près de 100€ en restant en attente, persuadés de joindre un numéro gratuit.

Une arnaque dénoncée par les grandes marques

Malgré une mise en garde de nombreux sites comme 60 millions de consommateurs, ou directement par les grandes marques, cette arnaque que nous dénoncions déjà en 2015 est en pleine effervescence.
De nombreuses plaintes ont été déposées, mais le dossier semble toujours en cours d’instruction. D’autant plus que les sociétés pratiquant cette arnaque se sont délocalisées à l’étranger, au maghreb notamment.

 

2048x1536-fit_message-groupe-auchan-clients

Numéros mis en cause dans cette arnaque

Cette escroquerie se passe, généralement, en deux temps : Vous êtes d’abord contacté par un numéro de fixe, pour vous mettre en confiance puis vous devez rappeler un numéro surtaxé.

L’arnaque téléphonique au voyage qui peut vous coûter cher !

L’arnaque au faux voyage gagné fait des ravages en ce moment : Le principe ? Vous faire croire que vous avez gagné un voyage tous frais payés pour vous inciter à rappeler un numéro surtaxé géré depuis l’étranger.

 

 » Vous avez gagné un voyage tous frais payés pour la destination de votre choix » annonce votre correspondant. « Vous êtes la deuxième personne tirée au sort, voici votre code de validation le AD23405 » Pour valider son voyage et confirmer ses coordonnées, Claudine doit rappeler le 0892590494. Heureuse, elle note bien le numéro et le code de validation et s’apprête à rappeler.

Pour vous obliger à passer l’annonce tarifaire, ils vous demandent de taper dièse (#) pour obtenir directement le service !

Le piège est en place, Claudine joint le numéro, tombe sur une opératrice et s’interroge sur le coût de son appel  » Ne vous inquiétez pas madame, cet appel est gratuit« . Du coup, en confiance, elle attend longuement que son interlocutrice la reprenne. Au bout de 45 mn, elle commence à se douter de quelque chose et raccroche. Le soir, sceptique, elle consulte sa facture et s’aperçoit que son appel lui à coûter plus de 40 euros !!

Mais comment a-t-elle bien pu se faire avoir et ne pas entendre l’annonce tarifaire qui existe lors de tout appel à un numéro surtaxé ?.

« La première personne au téléphone m’a expliqué que j’allais d’abord tomber sur le répondeur et qu’il fallait que tape sur la touche dièse (#) pour obtenir le bon service« . C’est dans ce genre de détail qu’on s’aperçoit que l’arnaque est vraiment vicieuse, appuyer sur la touche dièse lors de l’appel à un numéro surtaxé permet d’éviter d’écouter les informations tarifaires ! Du coup, Claudine est passé directement à la standardiste sans se douter qu’elle payait pour chaque minute passée.

Des centaines de commentaires sur le sujet.

Le cas de Claudine est loin d’être isolé, nous recevons chaque jour via vos commentaires des messages concernant cette arnaque.

« Une dame m’a appelé soit disant pour l’anniversaire de leur agence de voyage, mon numéro de tel a été tire au sort pour un voyage gratuit a 2, je suis reste 1h45 soit disant pour remplir les formules en ligne j’ai fini par raccrocher….impossible de récupérer les cout d’appel »

ou encore

« Le 21/10/16 suis appelé par le 0183581114. J’ai gagné un voyage – un code m’est confié – je dois rappeler rapidement le 0897120928 pour donner mon code à la directrice d’ANTALYA Groupe sise 72 avenue Victor Hugo PARIS 6ème et connaître les modalités du voyage gagné. En vérifiant sur Google je constate qu’il s’agit d’une arnaque. »

Que faire si vous vous êtes fait avoir ?

  • Commencez par retrouver le numéro de téléphone fixe qui vous a joint en premier ainsi que le numéro surtaxé à rappeler. Si vous avez quelques minutes merci de laisser un message sur la page numéro de notre site pour laisser un commentaire pour les autres internautes.
  • Vous pouvez retrouver le nom du propriétaire du numéro fixe grâce à notre annuaire inversé ou celui de la société propriétaire du numéro surtaxé sur le site de SVA+ : http://www.infosva.org/
  • Dénoncez ce numéro sur la plateforme anti spam de l’état : http://33700.fr
  • Tentez de contacter votre opérateur pour vous faire rembourser vos frais de connexion

ARNAQUE AUX FAUX SONDAGES

Votre boîte mail est envahie par des sociétés de sondages/enquêtes qui vous proposent , si vous donnez suite, de gagner des bons d’achat, des téléphones portables, ou même des euros.

Sondages qui seraient effectués sur la demande de grandes enseignes telles Ikea, Carrefour, Orange, Amazon, Migros et bien d’autres.

Méfiance, toutes ces sociétés ont été victimes de phishing et n’ont jamais initié les sondages/enquêtes qui vous sont annoncés.  Leur bonne renommée est exploitée par des escrocs pour s’accaparer vos coordonnées (tél. mail adresse) et alimenter les fichiers électroniques qui pourront dans un deuxième temps être revendus à des sociétés de marketing pour des campagnes publicitaires.

Vol de données personnelles et publicité mensongères

Non seulement il y a « vol » de données personnelles mais également « abus » pour publicité mensongère car, évidemment, vous ne recevrez jamais  ni argent, ni lot.

Autre danger : certains sondages envoient vers un 2ème numéro de téléphone qui vous redemande d’entrer  le votre sans vous préciser qu’en effectuant cette démarche, vous souscrivez automatiquement à un abonnement payant, service d’abonnement « musique » ou autre service que vous n’avez pas sollicité.

Repérer les faux sondages

Des signes qui ne trompent pas : Si d’un sondage à l’autre, l’en-tête diffère , la mise en page par contre est souvent identique quelle que soit la marque.  Comparez les offres : même présentation, mêmes fautes, mêmes caractères

Le faux sondage vous annonce que vous avez été sélectionné pour répondre à deux ou quatre questions, (suffisant pour obtenir vos coordonnées,) que vous avez gagné un tél. ou autre objet et vous renvoie sur une URL où pour avoir votre lot, vous devez payer les frais d’envoi, soit 1 euro ou moins : il vous suffit de payer par carte bancaire !!!

En France la grande majorité des jeux ou concours sont sans obligation d’achat et aucune entreprise respectant les règles en vigueur ne vous fera  payer des frais d’expédition pour envoyer un cadeau.

Avant de répondre à un sondage ou à une enquête, assurez-vous de l’authenticité du sondeur,  vérifiez sur facebook que l’enseigne n’a pas été usurpée et méfiez-vous des offres trop alléchantes.

 

Si vous diagnostiquez un faux sondage,

1)      signalez le au SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur internet.

2)      Informez l’entreprise qui a servi de prête nom et précisez l’URL sur laquelle vous êtes dirigé

Combien coûte un sms surtaxé ?

Pourquoi les arnaques font tellement grimper la facture des victimes à la fin du mois ? Eh bien, il y a une raison précise : le coût des sms surtaxés. C’est seulement en recevant la facture que la cible se rend compte qu’elle s’est bien fait arnaquer.

Un sms surtaxé, c’est quoi ?

Cette expression n’est plus nouvelle pour certaines personnes. Quant à d’autres, elle parait encore un peu floue. En particulier, il est encore difficile de déterminer les moyens utilisés par les escrocs pour pousser les gens à rappeler ou répondre à ce genre de numéro.

Ces numéros surtaxés concernent généralement ceux à 5 chiffres dont les 3 ou 4 sont des numéros des opérateurs mobiles. Les arnaqueurs demandent ainsi à leurs cibles de les composer afin de pouvoir télécharger un jeu, une sonnerie ou une image. Souvent inexistant, le service coute plus cher que le normal. Dans d’autres cas, les malfaiteurs incitent les gens à répondre par SMS ou rappel rien qu’avec  un simple message convaincant. Dès que la cible compose le numéro, elle est soumise à un tarif très coûteux.

Qu’en est-il du coût d’un sms surtaxé ?

Tout le monde peut connaître le prix d’un SMS, mais peu de gens arrivent à déterminer le coût total, surtout pour les SMS surtaxés. Pour le cas d’un extrait de musique en tant que sonnerie, le tarif normal du téléchargement de la musique entière sur internet est de 0.69 euro contre 5.37 euros à partir d’un sms surtaxé.

Mais comment les calculer ? En effet, il existe une méthode plus pratique proposée par plusieurs sites. Si le premier chiffre du numéro surtaxé commence par 7, il suffit juste de multiplier le coût normal de 0,50 euro par ce chiffre.

Par conséquent, plus ce premier nombre est élevé, plus le SMS est cher. Il va donc falloir éviter de télécharger à partir d’un numéro commençant par 8 car le SMS peut coûter jusqu’à 4 ou 4,5 euros.

Arnaques par SMS, attention aux « Wangiri »

Le Wangiri est un terme japonais qui signifie « sonne et coupe ». Cette méthode est déjà pratiquement connue sur tout le territoire français et avait commencé à regagner de la place depuis le début de l’année 2014. Il s’agit de messages frauduleux qui incitent les consommateurs à appeler un numéro.

Un numéro de l’étranger

Cette pratique a vu le jour au Japon et a commencé à arriver en Europe. Elle consiste à composer des numéros au hasard. L’aigrefin espère alors tomber sur une victime plus approbatrice. En général, la victime reçoit un appel venant d’un numéro étranger, ce qui l’incitera par la suite à recontacter le numéro. Une victime a déjà partagé son expérience.

Plus précisément, le wangiri s’agit donc d’un répondeur automatique dont la voix demande le nom, le prénom, l’âge ainsi que d’autres informations sur l’état civil. La demande avait pour but de recueillir des renseignements prétendant qu’une personne a gagné une grande somme allant dans les 10.000 €. Étant intéressé par un tel montant, il est fort probable que la cible lui transmettra les informations via un appel ou un SMS.

Un autre cas, l’abonné pourra également recevoir un message de la part d’un numéro étranger qui l’invite à répondre sur un autre numéro surtaxé. Effectivement, les Français ne peuvent pas non plus échapper à tous les types de tentatives d’arnaques.

Comment se protéger d’un wangiri ?

Le wangiri, comme il s’agit d’une arnaque peut être évité à tout prix. Il faut noter que les messages sont établis avec plusieurs numéros ayant la forme d’un numéro de l’étranger. Les SMS sont nettement très courts, ce qui ne laisse pas la victime dans l’hésitation de rappeler directement.

En recevant ce type de message, soit il suffit de l’ignorer, soit il est conseillé de vérifier le numéro sur un site d’annuaire inversé. Bien sûr, recourir à ce genre de plateforme est plus économique que de rester de longues minutes au téléphone pour vouloir connaître qui en est l’expéditeur. Cet appel peut bien coûter plus d’une dizaine d’euros.

Numéros surtaxés : toujours d’actualité

Les numéros surtaxés sont bien connus et de plus en plus de gens en sont victimes. Ces dernières semaines plusieurs vagues d’arnaques aux téléphones incluant des SMS ou des appels surtaxés touchent les abonnés de téléphones portables et Smartphones.

Numéros surtaxés, le coup de la lettre égarée

Outils privilégiés des escrocs, ces appareils sont parfaits pour soutirer de l’argent de manière illégale. Les cyberpirates ne manquent d’ailleurs pas d’imagination pour arriver à leur fin. La dernière entourloupe listée sur Internet dans les sites de prévention contre les arnaques concerne le coup du courrier ou du paquet égaré et retrouvé par la suite.

La future victime reçoit un appel sur son téléphone de la part d’une femme qui s’exprime dans un français assez approximatif. Se faisant passer par un employé de LaPoste ou autre pourvoyeur de courrier, la personne au bout du fil informe son interlocuteur qu’elle a en sa possession une lettre ou un paquet égaré. La femme en question demande alors à sa potentielle victime d’appeler le numéro 08 99 66 19 37 pour connaître les procédures de récupération.

Ce genre d’arnaque est de plus en plus fréquent et il ne faiblit pas. Sans s’en apercevoir, les cibles qui acceptent d’appeler le numéro qui est sans conteste un numéro surtaxé  voient leur facture s’envoler à la fin du mois.

En ce moment, bien que des lois spécifiques n’aient pas encore été votées, les autorités, opérateurs téléphoniques et bien de nombreuses victimes essaient tant bien que mal de se lancer dans la  lutte contre ces appels indésirables. La preuve, la présence de plusieurs sites spécialisés dans la dénonciation des arnaques qui touchent les abonnées téléphoniques.

Face à ce fléau, n’hésitez pas à partager vos expériences dans le cas où vous êtes victimes ou failli être victime des appels ou SMS incluant des numéros surtaxés, car plus vous en parler plus on peut les appréhender et se protéger.